5630216523eb429540c9a11ad2b2bd25

 

Ca fait quelques temps que je n'ai pas fait de billet traitant des arrivages de livres dans ma PAL. Tout simplement parce que je n'avais pas l'impression qu'elle avait tant grandie que ça (en fait, si ^^) et que les achats n'étaient pas trop nombreux ... Au final, je suis assez suprise du résultat : 12 livres depuis Juin ( en gros un par semaine). Voyez plutôt : 

 

20140928_212051

 

Dans l'ordre de la liste : 

Nocturne, Richard Montanari : 

1er novembre 1990. Alors qu'elle vient de triompher dans son interprétation du Carnaval des animaux, on retrouve dans sa magnifique demeure de Philadelphie la violoncelliste Christa-Marie Schönburg, près du corps ensanglanté de son psychiatre. Dans la pièce, éclairée aux chandelles, résonne le Nocturne en sol majeur de Chopin, la musicienne est à son instrument, les cordes et l'archet ruisselant du sang de sa victime. Une image que Kevin Byrne, dont c'est la première affaire, n'oubliera jamais.

1er novembre 2010. Un cadavre est retrouvé dans l'un des quartiers les plus pauvres de Philadelphie. Byrne découvre que les lieux du crime ont déjà été le théâtre d'un fait divers macabre : huit ans plus tôt, une jeune femme y a été brutalement assassinée, l'affaire n'a jamais été résolue. Coïncidence ? Quand une deuxième victime est retrouvée dans un lieu tout aussi marqué par le passé, le doute n'est plus permis : un tueur en série est en train d'exécuter un plan très précis. Plan macabre au coeur duquel se trouve la violoncelliste dont la musique funèbre hante l'esprit de Byrne... depuis vingt ans.

 **Pour le moment, je suis en train de le savourer. Un excellent thriller qui me conforte dans l'idée que Byrne et Balzano forment un duo de choc absolument génial !

************

Pour le bien des enfants, Alexis Aubenque

Becky Parker mène une vie agréable au sein d'une famille modèle américaine dans la banlieue chic de Seattle. Élève brillante, bonne pianiste, elle vient de retrouver la trace de son frère, Oliver, adopté tout comme elle mais placé chez des parents bien moins aimants que les siens. La perspective de retrouvailles – ils ne se sont pas vus depuis qu’ils ont quitté tout jeunes la Sierra Leone – est assombrie par les circonstances : Oliver est soupçonné du meurtre du docteur Lens Morgan, un chirurgien réputé de Seattle. Le capitaine Mike Logan charge le lieutenant Rivera et son nouveau coéquipier, Liu Zhang, de cette enquête délicate où se croisent les bonnes âmes et les trafiquants d'enfants. Même si elle ne veut pas y croire, Becky s'interroge : son frère est-il une victime innocente ou un redoutable manipulateur ?

**J'étais assez enthousiaste de lire un nouveau Alexis Aubenque, mais j'avoue que ce thriller ne m'a pas emballée plus que ça ... le résumé ne me disait trop rien, et en effet, l'intrigue n'était pas mon style... ce qui explique pourquoi j'ai eu la paresse de faire un article dessus ^^

************

Resident Evil T1, La conspiration d'Umbrella S.D Perry

Raccoon City, 2 juin 1998 : Le cadavre mutilé d'Anna Mitaki a été retrouvé hier sur un terrain vague proche de son domicile, faisant d'elle la quatrième victime en un mois des présumés tueurs cannibales.
Selon le rapport du coroner, Anna Mitaki a été en partie dévorée : les traces de morsures relevées sur son corps, comme sur celui des autres victimes, semblent correspondre à des mâchoires humaines. Après ce nouveau meurtre, les autorités font appel aux STARS, les fameux Special Tactics And Rescue Squads, pour mettre un terme à la vague de violence qui secoue la ville. Cette petite unité composée des meilleurs spécialistes est formée pour affronter les pires dangers.
Mais ce qu'elle va découvrir derrière les portes d'un manoir abandonné défie l'imagination : des créatures effroyables, nées d'expérimentations génétiques interdites, assoiffées de sang humain... La confrontation avec les STARS s'annonce bien inégale...

 

** En général, je suis une vraie froussarde en ce qui concerne les zombies. Impossible pour moi de regarder un film ou de lire un livre. La série Resident Evil est l'exception, tant les aventures des STARS sont bien écrites. Je plonge dans l'univers sans aucun problème et savoure les conspirations d'Umbrella avec plaisir. Une de mes séries coup de coeur !

************

Resident Evil T2, La crique de Caliban, S.D Perry

Raccoon City, 29 juillet 1998 : Les autorités ont créé la surprise en annonçant hier que les S.T.A.R.S., ce commando d'intervention spécial, était officiellement relevé de l'enquête sur les neuf meurtres barbares et les cinq disparitions qui ont bouleversé la ville récemment. Le fiasco de leur dernière intervention (au cours de laquelle six des onze membres de l'équipe ont disparu) est à l'origine de cette sanction . Les membres du commando qui ont survécu savent parfaitement qu'ils sont victimes de la Conspiration d'Umbrella : un redoutable organisme qui poursuit des expériences génétiques interdites visant à ressusciter les morts... Ils décident de se mettre à couvert pour mieux détruire Umbrella... Mais le virus mis au point par la Conspiration fait déjà des ravages... Y compris chez les S. TA.R.S. eux-mêmes !

 

** Milady ré-éditant la série, impossible d'y résister. Le tome deux est arrivé aussitôt dans ma PAL, et aussitôt lu. Ce n'est pas mon préféré car un peu court, mais le plaisir reste le même. Foncez dessus ! 

************

Du brut pour les brutes, San-Antonio

Boris Alliachev, vous connaissez ? Espion international... Recherché dans une tripotée de pays... Enfin le genre de mec que tout flic normalement constitué rêve d'agrafer à son palmarès !
Figurez-vous que je l'ai précisément sous les yeux, en ce moment... Il est assis dans un restaurant russe et il jaffe du caviar comme un qui aurait la conscience tranquille et le larfouillet bourré.
Seulement voilà qu'un pastaga démarre dans les parages : un jules, laid comme un dargif de singe, entreprend de dérouiller sa poule, une ravissante môme de vingt berges.
Mais ce n'est pas le genre de chose qu'on fait devant S. -A, pas vrai ?Alors je sors mon uppercut des grands jours... Et pendant la bagarre, le Boris, lui, il prend la tangente ! Vilaine affure, les gars, mais cette brute de S. -A. n'a pas dit son dernier mot !

** Pas encore lu, mais je remercie Maxime pour ce petit cadeau :-). Je lis San-Antonio depuis mon adolescence (mon papa a tous les livres ou presque) et je suis fan de ce genre mêlant intrigue policière et argot vraiment poussé ... un régal !

************

La 5e saison, Mons Kallentoft

Le printemps vient de commencer lorsqu’on trouve le corps d’une femme atrocement mutilée dans la forêt. Les blessures rappellent à Malin Förs l’affaire « Maria Murvall » qu’elle avait suivie dans Hiver. Maria avait été violée et frappée sauvagement dans la forêt, et depuis, elle reste murée dans le silence, à l’asile.
Malin rencontre une psychiatre à l’hôpital qui fait état d’un cas semblable. Soudain, Malin comprend que Maria Murvall n’est qu’une petite pièce d’un terrible puzzle. Si terrible qu’il est impossible d’y mettre des mots. L'enquêtrice met toute son énergie pour résoudre l’énigme. Elle qui avait été obsédée par le sort de Maria Murvall dans Hiver. Parviendra-t-elle à la sortir du silence ?

**J'ai déjà lu les trois premiers opus (il me manque encore le tome "Printemps") et cet auteur fait partie de mes auteurs nordiques favoris. J'aime beaucoup son héroïne torturée et la narration à double voix. 

************

Le pavillon des pivoines, Lisa See

Chine, XVIIe siècle. Recluse dans les luxueux appartements des femmes, Pivoine tue le temps avant son mariage. Mais plutôt que de se livrer aux exercices convenables - broderie ou chant -,elle préfère se plonger dans de dangereuses lectures qui exaltent l'amour fou. Lorsque, à l'occasion de son anniversaire, son père lui permet d'assister, cachée derrière un paravent, à la représentation de son opéra favori, Pivoine s'éprend d'un élégant poète. La passion brûlera la jeune fille et l'emmènera dans un voyage qui durera bien au-delà de sa propre mort...

 

** Livre qui m'est totalement arrivé par hasard dans ma BAL, car j'avais commandé deux "J'ai lu" sur internet. Le résumé ne me tente pas trop mais je suis curieuse de voir ce que ça va donner... une occasion de découvrir une nouvelle auteure et un nouveau genre :-)

************

La curiosité est un péché mortel, Ann Granger

Lizzie Martin a été envoyée à New Forest pour soutenir une jeune femme dont le bébé a connu une mort tragique. Mais les choses prennent une tournure encore plus sombre lorsqu’un chasseur de rats est retrouvé assassiné dans le jardin, la jeune femme éplorée et couverte de sang à ses côtés. Ne sachant pas vers qui se tourner, Lizzie appelle son ami l'inspecteur Ross Ben de Scotland Yard pour résoudre ce crime horrible.

**Gentiment offert par ma Mamie (elle assure, ma Mamie), j'ai hâte de me plonger dans le second opus des aventures de Lizzie, ayant adoé le premier tome ! 

************

L'épopée du perroquet, Kerry Reichs

Une pétillante jeune femme en quête d’elle-même, Un perroquet au sens de l’à-propos déconcertant, Une vieille voiture bringuebalante...
Tous en route pour Hollywood ! Cette fois, la coupe est pleine ! A 25 ans, Maeve est sur le point de craquer. Alors qu’elle vient de perdre son job, ses parents ont décidé de lui couper les vivres pour l’aider à se prendre en charge… Ni une ni deux, Maeve, accompagnée de son perroquet Oliver, part refaire sa vie à Hollywood. Mais c’est compter sans le destin qui s’acharne. En pleine traversée des Etats-Unis, sa voiture rend l’âme au milieu de nulle part.
Voici Maeve coincée avec son perroquet, loin des siens, loin de son rêve, dans une petite ville perdue du fin fond de l’Arizona. Petite ville perdue certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve ne tarde pas à le découvrir... Au point de renoncer à rejoindre la mythique Hollywood ?

 

**Le résumé m'a beaucoup plu, je pense le lire quand j'aurais besoin d'arrêter dans ma période thriller. La couverture colorée, la promesse d'un bon moment de lecture l'a fait "tomber" dans mes mains à la librairie. 

************

Lockwood T1, Jonathan Stroud

Un terrible fardeau s’abat sur Londres : des fantômes envahissent les rues de la ville, s’introduisent dans les maisons et terrorisent leurs occupants… La jeune et talentueuse Lucy Carlyle, promise à une grande carrière de chasseuse de spectres, vient d’intégrer la modeste agence du déjanté Anthony Lockwood. Mais leurs affaires vont mal. Les agences d’extermination de fantômes fleurissent et la concurrence est rude. Impossible de refuser le moindre contrat, même si la mission s’avère des plus dangereuses… C’est ainsi que Lockwood et Lucy se retrouvent en pleine nuit dans la terrifiante demeure de la famille Hope, à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge.
Un escalier hurlant, une chambre de torture, des squelettes derrière toutes les portes… un seul mot d’ordre : ressortir vivants!

**Couverture sympa, résumé alléchant, beaucoup d'originalité ... hop, aussitôt sorti, aussitôt dans ma PAL ! 

************

Cadavre 19, Belinda Bauer

" Les morts ne peuvent pas nous parler. " L'affirmation du Professeur Madoc pendant le cours d'anatomie est sans équivoque. Et pourtant, Patrick Fort, son étudiant autiste est persuadé du contraire. Fasciné par la mort depuis le décès de son père lorsqu'il était enfant, Patrick suit des cours d'anatomie à l'hôpital universitaire de Cardiff. Ce jour-là, il doit déterminer la cause de décès du cadavre portant le numéro 19. Une mort naturelle paraît-il. Mais lui a une tout autre intuition, comme si ce corps qui gît sur la table d'autopsie tentait de communiquer avec lui. Et que faire des affirmations de Samuel Galan, ce patient tout juste sorti du coma qui prétend avoir assisté au meurtre de son voisin de chambre, le fameux cadavre 19 ? Alors que Patrick tente d'élucider ce mystère, des secrets vont ressurgir de son propre passé...

** Toujours dans ma passe thriller, le résumé original m'a attiré, et la couverture me plait bien. Validé ! 

************

N'éteins pas la lumière, Bernard Minier

« Tu l'as laissée mourir... » Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l'homme qui l'interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire... Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu'un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s'effondre. Avant que l'horreur fasse irruption. Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d'une chambre d hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s'est donné la mort un an plus tôt. Quelqu'un veut le voir reprendre du service... ce qu'il va faire, à l'insu de sa hiérarchie et de ses collègues. Et si nos proches n'étaient pas ce que nous croyons ? Et si dans l'obscurité certains secrets refusaient de mourir ? Non, n'éteignez pas la lumière, ou alors préparez-vous au pire...

**Week-end au lit pour cause de sinusite et mon Amoureux (qui est le meilleur, sans aucun doute), m'a adorablement offert ce livre devant lequel je mourrais d'envie depuis sa sortie. Trop long pour attendre la sortie en poche, je suis l'heureuse propriétaire du grand format, un super cadeau qui me fait extrêmement plaisir ! Merci mon Amour! 

 

Voilà le résultat ! Et vous, est-ce que votre PAL a eu tendance à augmenter ou à baisser ces derniers temps ?