couv73014852

 

 

PEB2269

Résumé 

Camille Thibaut est jeune gendarme dans le nord de la France à Villeneuve d'Ascq. Très appréciée dans son service, certains de ses collègues s'inquiètent pour elle. Depuis son opération. Depuis sa greffe du cœur. Et depuis qu'elle a des cauchemars chaque nuit. Une femme séquestrée l'appelle au secours. Un rêve tellement vrai, comme un souvenir... celui de son donneur ? Alors qu'elle est en plein rejet de greffe et qu'elle sait qu'elle va mourir, Camille n'a plus qu'une obsession : savoir qui lui a donné son cœur et quel drame son donneur a vécu...

Au même moment, à une centaine de kilomètres de là, deux employés de l'Office National des Forêts constatent les dégâts des orages violents survenus en ce mois d'août. Dans une cavité mise à jour par un arbre déraciné, ils croient apercevoir une ombre. L'un d'eux s'approche. Deux yeux presque blancs, dépourvus d'iris. C'est tout ce qu'il aura le temps de voir avant qu'une main venue du fond du trou lui agrippe les cheveux et tire de toutes ses forces.

Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux âgés d'un mois quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire. Une femme semble avoir été victime d'une longue séquestration. Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir. Retrouvée... sous un arbre. Lucie est inquiète " Plus jamais en première ligne " lui a promis le père de ses enfants. Mais elle-même parviendra-t-elle à laisser son homme enquêter seul pendant qu'elle termine son congé maternité ? D'autant que l'enquête prend des proportions inhabituelles lorsque Sharko s'aperçoit qu'à chacune de ses découvertes il a été devancé : par une jeune femme, gendarme dans le nord...

 

 

***************************************************

 

Impressions

Après un silence d'une semaine environ, je vous donne la raison : j'étais plongée dans la lecture d'Angor, le nouveau Franck Thilliez. Et ce n'est pas un scoop si je vous dis que j'ai une fois de plus adoré ! 

Huit tomes déjà que je suis Sharko et Lucie, tantôt dans leurs aventures respectives, tantôt dans leurs aventures en commun. Dans ce nouvel opus, nous retrouvons nos deux héros avec une vie bien mouvementée (tant personnelle que professionnelle). Parents de jumeaux, ils vont devoir allier enquête et vie privée, jongler entre les couches et les perquisitions ... bref, c'est un nouveau souffle très appréciable dans leur relation, qui redonnent du rythme à un duo qui aurait pu (je dis bien "aurait") s'essoufler à la longue. Tête baissées, les voilà qui plongent dans une enquête qui nous emmène une fois de plus au coeur du mal. 

Cette fois, Franck Thilliez s'est surpassé en ce qui concerne l'exploitation de la perversion de certains hommes. Cependant, j'apprécie énormément sa plume qui ne s'étale pas inutilement dans le "gore". Les détails sont parfois un peu extrêmes, mais jamais dans la surenchère de sanglant inutile. L'écriture parfaitement maîtrisée ne met pas mal à l'aise le lecteur, elle exploite plutôt ses sensations pour offrir une large palette de sentiments tout au long de la lecture (peur, angoisse, une pointe d'horreur, suspens, incrédulité). Notre esprit rationnel nous répète que ce n'est pas possible, que de telles choses ne peuvent se produire. Et pourtant, si ce roman reste une fiction, j'apprécie énormément les faits soulevés, bien réels, mêlant histoire et science. Les éléments donnés sont précis, on sent une réelle implication de la part de l'auteur, un effort de recherche ... et merci, Monsieur Thilliez, de mettre en lumière certains pans inavouables de notre Histoire Humaine, de rappeler que l'homme, s'il est constitué de chair et de sang, peut posséder un esprit éminement machiavélique et se changer en bourreau sanguinaire envers son prochain. 

Cette histoire m'a d'autant plu qu'elle met en scène d'autres personnages, qui sont tout aussi attachants que Lucie et Sharko : Nicolas Bellanger, le chef de nos deux héros, un homme impliqué, dans lequel on retrouve un peu Sharko dans sa période sombre des premiers tomes. Touchant et ravagé par son boulot, c'est un élément très intéressant à suivre (j'espère le retrouver dans le prochain tome). Quant à Camille, elle possède du potentiel pour donner un rythme incroyable au récit. Dotée d'un fort caractère et d'une particularité assez originale, elle ne peut pas laisser le lecteur indifférent. Ces deux nouveaux personnages ressemblent à Sharko et Lucie dans leurs quotidiens chamboulés et leur passé un peu chaotique. Ce sont des êtres meurtris, mais qui possèdent un charisme personnel, évitant ainsi de se retrouver avec des copies de notre couple phare. 

La seule question que je me suis posée (pour ceux qui ont lu le livre), est la suivante : lors du passage de Camille dans le Styx (avec les vendeurs et les étals) les scènes décrites ressemblent furieusement à la descente aux enfers décrite dans le roman "In Tenebris" de Maxime Chattam (où le personnage recherche des photos particulières et se retrouve sous les catacombes avec exactement le même genre de vendeurs et d'étals). Je me suis demandée si l'auteur avait volontairement imité ou si c'était quelque chose de fortuit. En tout cas, ça n'enlève rien à la dureté de la scène et à sa qualité. 

Pour conclure, si vous n'avez pas encore lu un seul livre de Franck Thilliez ... bon, je ne dirais pas que vous avez raté votre vie, mais vous loupez un sacré morceau de la liste restreinte des plus grands auteurs de thrillers. Que ce soit pour sa plume, ses univers ou son génie, Franck Thilliez fait partie de mon Panthéon personnel, mon top 5 de mes auteurs préférés (je sauverais ses livres de ma bibliothèque en flamme s'il le fallait). Et vu la qualité de ses livres, ça n'est pas prêt de changer !