couv22301227

Résumé

Archipel de Stockholm, en pleine saison estivale : les cadavres s'accumulent, la population s'affole...
Un corps est retrouvé sur une plage de l''île de Sandhamn. L'inspecteur Thomas Andreasson est chargé de l'enquête. Habitué des lieux pour y passer toutes ses vacances, il va se voir proposé une aide bien inattendue : celle de Nora, son amie d'enfance, jeune femme d'une perspicacité redoutable.
L'été vire au cauchemar quand un second cadavre est découvert dans une chambre d'hôtel. Et si, désormais, plus personne n'était à l'abri ? 
Thomas croyait tout savoir de sa petite île paradisiaque. Il n'est pourtant pas au bout de ses lugubres découvertes...

*************************************

Impressions

Enquête policière se déroulant en Suède, pays nordique qui a apporté un peu de fraicheur en temps de canicule. J'ai mis un certain temps à me plonger dans les polars nordiques, mais au final, j'aime l'atmosphère qui s'en dégage. Ce roman ne m'a pas fait faux bond concernant mes attentes, et j'en suis ressortie ravie. Tout en grillant doucement sur ma chaise longue, j'ai pu m'évader dans le Nord en compagnie de Thomas et Nora, les deux personnages principaux, rudement sympathiques au demeurant. Si chacun a son histoire personnelle (que je dévoilerais pas ici), je n'ai pas eu le sentiment de me retrouver face à un énième couple de policiers. D'abord parce qu'ils ne sont pas en couple, et ensuite parce que l'intrigue se déroule de telle manière qu'au final, Nora vient se greffer à l'histoire un peu par hasard. Ce qui n'enlève pas le charme de l'ambiance, glaciale à souhait en ce qui concerne les meurtres, mais chaleureuse lorsqu'on touche au quotidien des protagonistes. C'est ce qui me plait tellement, cette alternance entre enquête et intimité, avec des traditions et des habitudes de vies assez éloignées des nôtres, dans un climat qui ne pardonne pas. J'adore cette atmosphère ambigue, un coup terre à terre avec la découverte d'indices et de corps, un coup chaleureux avec un train train quotidien qui mine de rien fait avancer l'enquête. Bon, cela ne m'a toujours pas donné envie de goûter le hareng salé (l'odeur des poissons de toute sorte me rend vraiment malade) mais cela me fait passer d'excellents moments de lecture. Si ma préférence va toujours à Camilla Läckberg, je ressort charmée par cette très bonne découverte alliant mystères et révélations en somme toutes logiques, loin des gros coups de théâtre. A savourer avec un chocolat et une tartine pour un moment de délices et de frissons !

 

(Le tome 2 va arriver très rapidement dans ma PAL !)