IMG_20151017_145350

Dans les bois de L.A., une jeune femme est retrouvée sauvagement assassinée. Sans visage. Sa peau a été arrachée alors qu'elle était encore en vie. Taillée sur sa nuque, une marque que le détective Rob Hunter ne connaît que trop bien : un double crucifix…

Et pourtant, Hunter croyait avoir arrêté le Tueur au crucifix deux ans plus tôt. S'agit-il d'un imitateur ? Mais comment celui-ci aurait-il eu accès à ce détail de l'enquête jamais rendu public ? Ou alors il faut admettre le pire : le vrai coupable court toujours. C'est le début d'une traque de tous les dangers qui va conduire Hunter des clubs branchés du Strip Boulevard aux planques isolées du Griffith Park en passant par les villas de Malibu et les bas-fonds de Pasadena.

Fioriture

Impressions

Pris un peu au hasard dans ma PAL, ce livre a été parfait dans l'atmosphère un peu terrifiante d'Halloween. Je commence a avoir une sacré liste de héros de thrillers, et il existe d'innombrables séries policières à ce jour. Pourtant, Rob Hunter m'a séduite dans le genre "beau flic torturé", et j'avoue avoir passé un excellent moment de lecture. 

On retrouve tout ce qui fait la saveur d'un bon thriller. Des personnages charismatiques : Rob Hunter, petit prodige et beau gosse, qui a atterri dans la section des homicides particulièrement barbares et son partenaire tout nouveau, Garcia, jeunot très attachant et un poil impulsif. Ca pourrait sembler entendu, pourtant j'ai adoré les suivre, car une almchimie particulière se crée. Rob est le cerveau, et possède des connaissances dont il fait profiter le lecteur sans en mettre plein la vue. Il est très charismatique, et je pense que c'est un personnage qui passerait très bien à lécran, joué par Armis Hammer par exemple (j'ai eu son visage dnas ma tête tout le long de ma lecture). Quant à Garcia, il possède ce petit côté neuf et touchant, relevé d'une pointe de caractère. On le suit peu mais les quelques scènes sont à l'image de leur protagoniste.

armie_hammer_33435

 

Ce tandem fonctionne parfaitement, entraine le lecteur à la fois dans leur sphère privée et dans leur enquête vraiment haletante. Car ce livre est bâti sur une intrigue au rythme très marqué : des découvertes de corps qu'à première vue, rien ne relie. Le début du roman démarre sur les chapeaux de roue, et ça aurait pu me refroidir (je ne suis pas forcément fan lorsque des éléments de la fin débutent le livre, cela tue un peu le suspens), cependant mes craintes ont été vite levées. La suite est tout simplement passionnante. Il n'y a pas vraiment d'indice de distillé dans les pages, car on suit la progression d'un oeil sans arrêt neuf, sans possibilité de se faire une idée du tueur. Un point que j'ai beaucoup apprécié a été l'effet de surprise : au final, j'avais bien deviné le tueur, mais des indices m'ont mené sur une fausse piste. Lorsque la fin est arrivée ... "bon sang mais c'est bien sur, j'avais raison !". Les indices qui m'ont trompés sont très bien expliqués, et il n'y a rien que j'aime plus que lorsque toutes les questions ont des réponses. Ici, pas de déception, tout fonctionne, que ce soit dans le déroulement de l'intrigue, les rebondissements nombreux, le final idéal et surprenant que j'ai adoré ... l'idée de départ de l'auteur est originale, et sa plume si agréable que ma lecture a été à deux doigt du coup de coeur (le petit bémol venant peut-être du tueur que j'ai trouvé un peu agaçant dans la scène de fin). Si bien que je me suis précipitée sur le second volume de la série, "Le prix de la peur", que je suis en train de dévorer sur mon Kobo. 

Si vous êtes fan de l'atmosphère de LA et des intrigues à la "NY Police Judiciaire", ce livre est fait pour vous !